Le repas chez l’habitant: une expérience collaborative

Le social dining, eat-surfing, food-surfing ou plus communément appelé le repas chez l’habitant devient de plus en plus populaire en France et dans le monde.Des initiatives en ce sens ont pu voir le jour grâce à la consommation collaborative  et internet qui poursuivent leur essor! Mais qu’est ce que c’est exactement et comment ça marche?

Désormais vous pouvez dîner chez un particulier seul ou avec des amis, que vous soyez touriste, local ou expatrié. Vous êtes passionné de cuisine et vous aimez recevoir? Vous pouvez devenir hôte rapidement! A ce sujet, nous avons eu l’occasion d’échanger avec deux Start-up françaises de cette nouvelle tendance: Voulez-vous dîner et VizEat. Les deux Start-up surfent sur la même tendance avec quelques petites différences. Voici un petit aperçu!

Voulez-vous-dîner   

le repas chez l'habitant

Date de création: 2011                                                                                                         Fondateurs: Matthieu & Arnaud

Il s’agit de la première plateforme française de repas chez l’habitant.Les deux concepts forts sont la cuisine et le voyage. Depuis le début de leur aventure, Voulez-vous-dîner s’auto-finance complètement et leur visibilité ne s’est faite que par le bouche à oreille et cela a bien fonctionné jusque là :).Dans un futur proche “on aimerait s’engager dans une levée de fonds pour accélérer notre croissance” nous a confié Matthieu.La valeur ajoutée de cette plateforme repose sur le voyage, beaucoup plus que sur les autres.

Voulez vous diner

C’est à dire? Voulez-vous dîner est basé sur la rencontre avec les locaux lorsque l’on voyage, d’ailleurs les 3 nationalités les plus représentées sont les Français, les Américains et les Australiens. “Nous sommes présents dans 23 pays” me confie Matthieu et les réservations se font de 15 jours à 8 mois à l’avance comme lorsque l’on planifie un voyage. L’équipe de Voulez-vous-dîner a même remarqué que la plupart des personnes s’inscrivent plus pour la rencontre que l’aspect financier.

Allez-vous faire une idée sur le site et découvrez ainsi: Jean Marie (chef à l’ambassade de Canberra-Australie) et sa truffe noire, Gen (Musicienne à Montreal-Canada) et sa truite confite à l’érable, Javier (Commercial en vin à Barcelone-Espagne) et ses tapas et Eliane (Chef à Cannes-France) et ses légumes provençaux. La rencontre et la bonne cuisine fédère une vraie communauté, pari réussi alors?

VizEat

Le repas chez l'habitantDate de création: 2014                                                                                                                     Fondateurs: Camille Rumani & Jean-Michel Petit

Cette communauté existe depuis plus d’un an maintenant et compte déjà 1700 hôtes dans 55 pays dont plus de 650 en France. Leaders européens, ils ont une belle croissance. VizEat s’est positionné d’une autre manière, en plus de proposer des repas chez l’habitant, ils proposent des cours de cuisine/ pâtisserie chez l’habitant,des tours de marché, des pique-niques, apéros, brunchs, dégustations de vin…

Marie-Claude's dinner & Friends vizeatVizEat propose une assurance jusqu’à’ 100 000 euros qui couvre hôtes et invités en cas de souci.”Nous sommes disponibles dans 4 langues: Français, Anglais, Italien et Espagnol !” nous raconte Christelle. VizEat a été lancé en Français et en Anglais en juillet l’an dernier et il développe leur communauté en Espagne.On leur souhaite de continuer sur leur lancée, pas vrai?

Ces deux Start-up se rémunèrent en prenant une commission sur le prix du dîner. Les deux proposent un système de notation et de recommandation. Cela vous donne t’il envie de réserver un dîner sur ces plateformes? De partir à la rencontre de nouvelles personnes? Le repas chez l’habitant prend de l’ampleur en tout cas!  Donnez nous votre avis 🙂

 Anne-Charlotte,

Membre de l’ équipe Marketing GuestToGuest. Community manager Française de Nantes qui a vécu et travaillé à Londres deux ans. Vit maintenant à Paris, passionnée par les voyages et les gens.